Je mémorise et je sais écrire des mots de F. Picot : Mon fonctionnement

Cet article concerne les ouvrages suivants :

Anciennes versions :

Nouvelles versions :

(clic sur les vignettes -> lien Amazon)

 

Je reçois de nombreuses questions par mails et dans les commentaires concernant la mise en place « concrète » de la méthode d’orthographe au sein de la classe. Plutôt que de multiplier les réponses au fil des commentaires et mails, j’ai essayé d’élaborer un document synthétique téléchargeable sur lequel vous pourrez éventuellement, je l’espère, pour mettre en place un fonctionnement qui vous convient.

Petit rappel: je suis directrice et j’ai un quart de décharge. Mon complément a accepté de travailler la méthode avec moi et c’est donc elle qui a en charge la partie « leçon – synthèse » de la méthode. Je m’occupe du chantier « mémorisation des mots », travail sur fiche et surtout le (gros) travail autour de la dictée (voir l’article sur le code « champions »).

J’essaierai, dans la mesure du possible de compléter ce document, si d’autres questions viennent. Ce n’est pas du tout exhaustif et il est nécessaire de posséder un ouvrage en orthographe pour comprendre le déroulement précis de la phase « mémorisation de mots ».

Mise à jour de l’article 13/08/2017 :

2016-2017 : extrait d’une page de cahier « en correction »

FAQ sur « Je mémorise et je sais écrire des mots de F. Picot : Mon fonctionnement ! »

La fiche du jour 1 dont je parle est la fiche d’exercice de synthèses donc elle n’est pas dans le fichier « réviser les mots » sauf en 1ère et 2ème période lors du travail sur les sons pour les Ce2, Cm1 ou Cm1-Cm2.

Pour le résultat à reporter dans le tableau, ce n’est pas le résultat obtenu après correction que je reporte mais le comptage effectué par l’élève. Je préfère que l’élève compte lui-même le nombre d’erreurs par occurrence car ça me permet de gagner du temps ET surtout l’élève est acteur dans sa réussite et ses progrès au fil du temps. Je n’ai pas remis dans l’explication que l’élève complètera aussi sa fiche récapitulative pour voir ses progrès avec bien sûr pour objectif d’augmenter son pourcentage de réussite. Pourcentage que je noterai moi-même grâce au tableur et auquel j’ajouterai quelques points pour une bonne correction. 🙂

Pour la dictée, je corrige avec le code et l’enfant compte sur sa « mini » fiche le nombres d’erreurs de chaque type ET sur son tableau récap. Puis je reprends le cahier (à la fin de la correction de l’élève ou durant la semaine suivante), je remplis le tableur et complète le %. J’ajoute même  quelques points supplémentaires au % si bonne volonté dans la correction!

Concernant le cahier de l’élève à 5€ : je ne l’utilise pas ou très peu. J’utilise mes livrets d’exercices (« révisions » et « synthèses ») qui proviennent du guide du maitre, en lien avec chaque semaine de travail. Lors des leçons, si j’estime que c’est nécessaire, je donne une photocopie ou un document adapté et elle est jointe à la leçon comme « exemple / fiche de travail / recherche ». Il m’arrive aussi de le vidéoprojeter afin que chacun travaille ensemble avec TBI + ardoise. Maintenant, si j’avais le budget, j’investirai peut-être dedans, mais bon comme je n’utilise pas tout, il faudrait que je revois ma façon de faire. Cela correspond à ma pratique, chacun fait selon ses envies, ses besoins et sa classe, le livret peut être utile pour certains lorsque le budget est présent.

Durée des séances : Le lundi, séance de « synthèse » ou bilan phonie-graphie » sur 30 minutes environ puis un créneau de 15 minutes réservés aux exercices.
Les autres jours, pour la mémorisation des mots: 5 à 10 minutes (en 2017-2018, je les ferai sous forme de dictées flash); pour les entrainements (exercices sur livret): inclus dans les 30 minutes d’exos quotidiens en EDL; pour la dictée du vendredi: 15 minutes (1ère lecture par l’enseignant en entier puis dictée phrase à phrase, groupe de mots par groupe de mots, relecture de la dictée par l’enseignant à voix haute, relecture et correction par l’élève avant codage en utilisant la fiche « avant de rendre ma dictée »).
Au sujet des livrets, les exos « du lundi » sont corrigés par mon complément. Les autres, je sélectionne quelques livrets chaque jour pour voir où en est le travail et où en sont les corrections (j’ai mis des livrets autocorrectifs dans la classe). C’est un outil de travail et d’entrainement perso, je dis bien aux parents que je ne vais pas être derrière chaque élève pour corriger chaque livret. Je jette un œil plus poussé en faisant des roulements et je leur demande parfois de venir me voir avec à mon bureau quand on a du temps sur le travail autonome. 🙂

41 thoughts on “Je mémorise et je sais écrire des mots de F. Picot : Mon fonctionnement

  1. Bonjour
    Jai une petite question au sujet des mots à mémoriser.
    Les élèves ont ils la liste des mots à apprendre à l’avance ?
    Le livret que tu as confectionne reste t il en classe ?
    Merci

    1. Ils ont la liste de mots dès le début de l’année, dans leur livret. Pas de surprise, ils apprennent à leur rythme. On travaille les mots ensemble et ils sont revus toute l’année d’une dictée à l’autre et dans les dictées d’évaluations en fait.
      Le livret que j’ai confectionné les accompagne en classe et à la maison. Ils ont des temps « libres » en classe pour travailler sur leur livret mais ils peuvent aussi le faire à la maison. C’est leur outil de travail pour eux que je leur fournis pour les aider à réviser leurs mots. 🙂
      Grâce à la grille de suivi que j’ai mis en place cette année, j’ai une bonne idée de leur évolution de niveau en dictée et de leur motivation de la correction (étape de retro action ô combien importante!) avec un bonus si bien corrigée rapidement (en tutorat, seul, avec la maitresse et surtout avec les outils!). Il faudra que prochainement je fasse un petit point retour sur le blog à ce sujet. 🙂

  2. Bonjour,
    Mme Picot a-t-elle réédité un ouvrage « je mémorise et je sais écrire des mots » CE2 d’après les nouveaux programmes? Si oui, est-il déjà disponible? Si non, l’ancien peut-il coller aux nouveaux programmes? Merci d’avance, je ne sais pas quoi commander pour le moment…. Bravo pour ton travail de qualité.

    1. L’ouvrage va être réédité en début d’été si tout va bien. L’ouvrage actuel est encore valable, il faut juste aménager quelques points… Un peu moins de mots, quelques leçons en moins. 😉
      Je mettrai les fichiers à jour lorsque l’ouvrage paraitra 🙂

  3. Bonsoir,
    Juste un grand merci! Passant de la maternelle à l’élémentaire suite à une fermeture de classe, ton travail et tes documents de qualité apaisent mon angoisse. A charge de revanche si tu travailles un jour avec les tout petits!

  4. Bonjour
    je te remercie pour le partage de ce fabuleux travail
    Je me demandais à quoi correpondait les lettres ASV / ASP ou G dans la correction de dictée. Je pensais que tu utilisais les lettres du mot champion comme codage pour les élèves.
    Merci de ton retour
    Bonnes vacances
    Coralie

    1. J’utilise le code champions depuis 2016-2017, or j’ai écrit cet article dans l’été 2016 avec donc des photos d’avant cette utilisation et d’avant la refonte de format des fichiers de dictée. Les codages que l’on voit sur la photo correspondent à ceux qui sont proposés au départ dans la méthode Picot et que j’ai utilisé 4 ans avant de reprendre le code champions de Farfa pour en faire un tableur avec pourcentage de réussites 😉
      J’ai tout de même conservé les photos de l’ancienne version, il faudra que je remette à jour dans l’année avec la nouvelle version qui sort. 🙂

  5. Merci pour tout ce partage, tes explications qui valent de l’or pour une débutante comme moi, qui éclaire mes lanternes, et me fait gagné un temps précieux !!!
    Mais besoin d’un éclairage supp

    L’élève compte ces erreurs par occurence, et les reportes dans son mini code champion collé face a sa dictée: jusque la OK
    Mais ensuite ?? comment évalue tu le % ? même calcul que préciser dans la méthode, soit le ( nb de mot de la dictée – le nb d’erreur ) / nb de mot X 100 ???? se serait pareil sauf que tu précises la nature des erreurs c’est bien ça ?? Et comment évaluer les élèves qui réalisent leurs dictée sur un texte a trou ??

    1. Pour le calcul du pourcentage: ça se passe avec mon tableur: cf article sur le code champion et le tableur (que je dois remettre à jour, j’ai quelques formules à changer + les nouveaux comptages de mots à glisser 🙂
      Pour les élèves sur les texte à trous : on ne compte que les trous, c’est toujours le nombre de mots à écrire qui compte. 🙂

    1. Jamais. J’ai testé une fois: j’ai perdu la moitié des élèves. Quand je les prends à mon bureau ou en petit groupe, c’est plus efficace. 🙂
      Et aussi: je colle des post-it à ceux qui ont des dictées  » en retard » comme cela, ils savent qu’ils doivent venir me voir prioritairement la semaine suivante.

  6. Bonjour et merci pour tout ce travail.
    Je compte me lancer dans je memorise et je sais ecrire cm1-cm2 mais je m’interroge sur la programmation. En effet, je ne vois pas de travail sur les homophones (a/à, et/est…).

    1. Dans les IO2015, il es préconisé de ne pas les travailler en opposition. C’était d’ailleurs déjà souligné dans les précédentes recommandations. Il faut les travailler en contexte et c’est donc le cas via la méthode de grammaire notamment 😉

  7. Bonjour,
    Merci pour ton explication sur le fonctionnement qui m’a permis d’y voir bien plus clair!
    J’ai une petite question pour les séances d’apprentissage des mots. Tu remplaces la séance de la méthode par les dictées flash ou tu fais la dictée flash après l’apprentissage à l’oral? Et si j’ai bien compris, tu ne fais d’exercice le jour 1 que quand il y a une synthèse et les exercices sur les sons sont répartis sur la semaine, c’est ça?

    1. Une partie des exercices est faite dès le lundi en fonction de ce qui est prévu dans la nouvelle version des méthodes mais les élèves poursuivent sur le reste de la semaine + dictée à corriger de la semaine précédente.
      Ça ne remplace pas l’apprentissage des mots mais cela sera évolutif en fonction des besoins de chacun. Je continuerai à faire à l’oral épellation phonétique puis épellation lettre à lettre et j’écrirai le mot au tableau pour les 2 à 3 mots du jour. Ensuite, nous ferons les 2 à 3 phrases prévues, analyse et correction. Au début, cela prendra du temps mais je pense qu’une fois mis en place, ça ira très vite 😉

      1. Super! Merci beaucoup pour ta réponse claire et très rapide! J’ai encore une petite question: je passe à quatre jours l’an prochain. D’après toi, il vaut mieux faire: découverte le premier jour, deux jours d’entraînement et dictée le quatrième ou alors découverte le premier jour, trois jours d’entraînements et dictée le premier jour de la semaine suivante?
        Avec les dictées flash, je pense que plus tu en fais mieux c’est, du coup je pencherais peut être plus pour ma deuxième idée, mais j’ai peur que dictée + découverte ça fasse lourd le même jour.

        1. Sur les 4 jours, ta proposition est sans doute la plus adaptée. Mon système de dictées flash est basé sur mes 4,5 jours et mon organisation. Il vaut mieux éviter découverte + dictée le même jour, c’est certain.

        2. Bonjour.
          J’ai le même problème que toi (enfin la même chance aussi…) puisque je repasse aux 4 jours. Et je m’y perds un peu entre ce que vs appelez découverte des mots (donc les 10 d’un coup?) et la mémorisation des mots (3 à 4 par jour) …
          Comment as-tu finalement décidé de faire ? La mémorisation des 3/4 mots ne peut-elle pas précéder la dictée flash le même jour ?

          1. En parlant de découverte ici, je parlais de la « leçon » du jour 1. Sinon, la mémorisation de 3 à 4 mots par jour précède la dictée flash pour moi. Epellation phonétique puis épellation lettre à lettre puis écriture du mot sur le tableau / sur ardoise avec pluriel – féminin etc (je mets sur paperboard qui reste affiché toute la semaine). Ensuite, dictée flash.

  8. Tout d’abord, merci pour tout ce travail ! J’ai juste une petite précision à demander. Dans la programmation, le dernier jour, il est écrit dictée de groupes de mots il me semble, mais est-ce que ça veut dire que tous les élèves utilisent les textes à trous ?! ou est-ce qu’en fonction de l’élève, il écrit tout ou partie de la dictée (dictée étoilée) ou si grosses difficultés (dys…), il utilise les textes à trous ? Et enfin sais-tu à quelle date sortira le fascicule cm1/cm2 ? Cest compliqué sans lui…

    1. Dans l’ouvrage, il est prévu de faire travaillé les élèves en dictées « groupes de mots », c’est-à-dire dictées à trous. Dans ma classe, je fonctionnerai différemment en utilisant les dictées étoilées : les élèves écrivent tous les mots selon leur niveau. Certains n’écriront donc qu’une phrase ou 2, une vingtaine à trentaine de mots quand les autres en écriront davantage. Pour mes élèves les plus en difficulté, je donnerai peut-être le polycopié dans un premier temps pour permettre de suivre le rythme. 🙂
      Pour la date de sortie, Amazon me dit livraison le 25/08. Canopé n’a pas donné d’information MAIS celui de cm1 qui devait paraitre aujourd’hui est repoussé au 30/08 sur le site de Canopé. Affaire à suivre.

  9. Bonjour,
    Pour commencer, je tenais à vous remercier pour l’ensemble des ressources et des documents que vous mettez à disposition sur votre site. C’est une précieuse aide pour des enseignants souhaitant se lancer dans la méthode. Ensuite, je m’interroge quand à la correction de la dictée. Vous spécifiez dans votre document que les élèves corrigent la dictée le mardi mais que quel créneau le font-ils? Sur celui dédié aux exercices EDl+ortho?

    1. Oui, ils corrigent sur ce temps-là. Et je passe les voir OU ils viennent à mon bureau selon ce que je suis en train de faire à ce moment-là. Si je ne peux voir de suite, ils posent le cahier sur un coin du bureau et je regarde le midi. Je prends ensuite un moment avec ceux qui en ont besoin sur les temps d’autonomie.

  10. Merci pour tout ton travail !
    Je n’ai pas bien compris comment tu mettais les pourcentages bonus. (et comment tu changeais les résultats dans le tableur.)

    1. Le bonus, je l’inscris dans leur cahier et je le note dans la case juste à droite du score automatique. Bien sûr, dans la grille récap, ce n’est plus ce score qui apparait mais celui calculé automatiquement. Néanmoins, si tu remplaces la formule par ton score final, c’est celui qui apparaitre dans le récap. 🙂

            1. Chut! Prie pour qu’il ne voit pas ce message car il déteste qu’on lui souhaite. Je m’estime déjà heureuse d’avoir pu l’emmener au resto avec ses parents 🙂 [on adore les restos donc ça passe 🙂 ]

  11. Bonjour !
    Je n’ai pas très bien compris la séance du lundi (Ortho : bilan / synthèse)…
    J’ai un CM2 pur donc j’ai choisi, comme toi, de travailler la phonie- graphie en P1/P2.
    Ex : je vois qu’en semaine 1, c’est « on/om ». Comment fonctionnes-tu concrètement ? Comment lances-tu l’activité ? En partant du livret « mon carnet de sons » ? Ensuite, pour les exo du lundi (15 min) c’est bien la fiche du guide du maître à donner ou à projeter ? Ex : on/om fiche p179. Merci de m’éclairer…

    1. J’utilise l’ouvrage cm1-cm2 donc le travail sur les graphies fait partie de l’ouvrage et des séances d’étude y sont proposées. Dans l’ouvrage Cm2 pur, tu as bien des fiches complémentaires en fin de guide qui peuvent de permettre de travailler ces points mais pas de « leçons » associées ». Tu peux donc utiliser celles du cm1-cm2 si tu le souhaites (en partage dans l’accès réservé pour la période 1) ou bien créer tes supports 😉

      1. Oh mince je n’avais pas compris ! En fait le travail sur les graphies que tu prévoies est en lien avec les dictées proposées en CM1/CM2 donc je ne peux pas m’en servir. Dans l’ouvrage CM2 il n’y a pas de séances prévues sur les graphies mais juste une synthèse en fin de 1ère période. Voilà pourquoi je n’arrivais pas à faire le lien. Je pense que, pour commencer avec cette méthode, il vaut mieux que je ne mélange pas les 2 manuels. Je risque de m’y perdre ! Le pire c’est que j’ai imprimé un carnet de sons (prog CM1/CM2) pour chaque élève…

        1. Le carnet de sons est utilisable aussi pour les cm2, c’est le même qui est utilisé dans chaque « cahier de l’élève » (à quelques mots près). Tu peux utiliser la partie « leçon » du jour 1 pour les sons pour tes cm2, ça ne pose pas de souci. Dans la prog Cm2, il y a peu de leçons en début d’année prévue sinon en orthographe… 🙂

          1. Je sais bien mais vous avez un point de départ pour les sons qui sont les mots des dictées. N’ayant pas les mêmes mots, ça me paraît compliqué…

  12. Bonjour, je voudrais savoir si tous les mots de la dictée sont comptées dans le pourcentage que tu fais? Par exemple dans « on peut acheter du jambon et des bonbons dans de nombreux magasins » Comptes-tu 12 mots? ou seulement ce qui ont été étudié?

    1. Je compte ce que l’élève écrit. Donc si je fais écrire toute la phrase par l’élève, je compte tous les mots. 🙂
      Si je donne un polycop à certains alors je ne compte que le nombre de mots écrits. Ce sont les mots à écrire qui « compte » par uniquement ceux étudiés. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons