Gestion du temps : le minuteur ou « time timer »

Gérer le temps en classe: utilisation d’un minuteur visuel ou « time timer »

Dans ma classe, le premier outil pour la gestion du temps que j’utilise en lien avec mon emploi du temps qui prévoit plusieurs « petites » plages horaires est un minuteur visuel aussi appelé « time timer » ou « time tracker ». On voit le temps qui s’écoule et surtout le temps qui reste avant le passage au travail suivant. Pour utiliser les méthodes Picot en orthographe et en grammaire, tout en maintenant et soutenant l’attention des élèves, j’aime travailler avec de « petites » plages horaires. J’alterne donc des phases de travail en autonomie et phases de travail avec l’enseignant passant du groupe cm1 au groupe cm2 et d’une matière à l’autre. Le rythme est soutenu mais au final, on ne voit pas le temps passer 😉

TIME TIMER CLASSIQUE

Second outil pour gérer le déroulé de la journée: sur un tableau réservé, je note les exercices prévus pour la journée selon les matières et différents temps, en 2 colonnes: 1 pour les cm1, 1 pour les cm2. J’utilise des étiquettes plastifiées, colorées selon les matières pour afficher ce « programme du jour ». Vous pourrez en trouver ça et là sur les blogs des copinautes : Mysticlolly , Lutinbazar, Christallecole, Charlotte etc.

Cette liste de travail représente le « contrat » de la journée : les élèves doivent réaliser ces différents exercices de français et mathématiques sur les plages horaires en autonomie qu’ils ont à disposition. S’ils ont fini avant, alors, ils ont droit à d’autres activités: lire un livre, colorier dans le cahier de poèmes, recopier un poème, travailler dans le livret d’orthographe… Les possibilités d’activités sont listées ensemble et sont affichées dans la classe sur un petit panneau récapitulatif.

     Concrètement, pour gérer le temps, mon outil principal est un petit « time timer » que j’aimante sur le tableau principal de la classe ou bien sur le tableau annexe face à la plage d’activité. Je règle donc la durée définie pour la phase de travail et nous voilà partis. Les élèves se réfèrent à ce minuteur pour estimer le temps qu’il leur reste avant de passer à la phase de travail suivante. Mais il ne sert pas qu’aux élèves! Cela me permet aussi de voir où j’en suis et d’accélérer, réduire, choisir parmi les activités prévues et le temps « réel » en fonction des élèves, de leur compréhension et leurs besoins.

     Lorsque le signal retentit, chacun sait qu’il va falloir clore ce qu’il est en train de réaliser pour passer à la phase suivante (c’est le moment de finir sa phrase, ses derniers mots de l’exercice…). C’est aussi une façon de marquer clairement le passage d’un niveau à l’autre. En règle générale, les élèves prennent vite l’habitude et en moins d’une minute, ils passent à la suite. Si je vois que globalement la classe a besoin de plus de temps, je peux aussi moduler et accorder quelques minutes supplémentaires… Comme l’emploi du temps est très ritualisé, les enfants savent exactement ce qu’ils vont faire chaque jour ET le déroulé de la journée est affiché. S’il y a des modifications par rapport à l’emploi du temps « habituel », je les inscris au tableau et je leur précise bien le matin.

Et vous? Vous avez des astuces à partager?

Mon « timer » (attention petit format, les élèves ne peuvent pas voir « clairement » les chiffres du fond de la classe mais voient bien le temps qui diminue…) :

D’autres timers souvent utilisés (plus grands, plus visibles par les plus jeunes) :

 

++ Et chez Loustics, retrouvez un timer DIY : http://www.loustics.eu/time-timer-maison-a23396661

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons