[IO2015] Les arts plastiques à l’école élémentaire – Sophie Laclotte / Ed. Nathan (partenariat)

Je sèche un peu parfois pour proposer de « vrais » parcours et activités plastiques à mes élèves… J’ai souvent bricolé à partir d’idées trouvées ça et là et de mon inspiration du moment au fil des œuvres et expos que je crois et visite. Je dois tout de même avouer que c’est parfois un peu laborieux et que l’an passé, je me suis un peu essoufflée et j’ai moins fait pratiquer à mes élèves… et c’est bien dommage! En parcourant dernièrement le catalogue de Nathan, un nouvel ouvrage a attiré mon attention. Un ouvrage qui pourrait semble justement répondre à mon besoin : « Les arts plastiques à l’école élémentaire » de Sophie Laclotte.

  1. Sophie Laclotte est professeure certifiées d’Arts plastiques et enseignante de la ville de Paris.
  2. Les séquences proposées ont été testées et réalisées en classe, photographies couleur des productions à l’appui pour chaque séquence.

En lisant ces 2 points, je suis tout de suite rassurée sur la valeur de ce que je vais y trouver. Dans le cadre d’un partenariat avec Nathan, j’ai donc demandé à recevoir cet exemplaire afin d’en découvrir davantage … et de pouvoir vous en parler s’il me plaisait. Et, je dois bien avouer que oui, il me plait !

Partie 1 : Comment enseigner les arts plastiques à l’école ?

Au travers de quelques pages, l’auteure commence par resituer l’enseignement des arts plastiques dans les IO2015 puis en donne les définitions et finalités.

Ensuite, une partie ô combien importante est proposée: la posture de l’enseignant. Le rôle de l’enseignant est important dans ce domaine parfois négligé. Si l’on veut développer la sensibilité artistique de nos élèves, il est important de bien prendre conscience de cela et ces quelques informations données par Sophie Laclotte sont les bienvenues sur ce point.

On poursuit avec quelques infos sur le fichier (pour qui? pour quoi?) et le lien aux programmes ainsi que la présentation de la structure type d’un « projet »:

1 page récapitulative de toutes les séquences pour commencer puis à la suite, chaque séance sur une double page avec sur la partie droite des exemples de production en couleur.

 

Et un dernier point sur « les outils pour enseigner » avec la liste des tableaux de référence:

Pour chaque séance, un tableau récapitule les notions, les constituants plastiques ainsi que les techniques et procédés pour l’élève. Une œuvre de référence est citée ainsi que la référence à la liste officielle Eduscol. De quoi construire le PEAC facilement 😉

Partie 2 : le fichier

A l’intérieur, on trouve 8 projets pour cycle 2 et cycle 3. Pour chaque projet, c’est 8 à 10 séquences qui sont proposées. Chaque séquence est composée d’1 à 3 séances. Autant dire qu’il y a de quoi faire et de quoi vous prévoir de belles heures d’arts plastiques pour les années à venir !

8 projets sont présentés: 4 pour chaque cycle (Cp-Ce1-Ce2 et Cm1-Cm2). Vous restez bien sûr libre d’adapter ensuite les différents projets aux plus petits comme aux plus grands Wink

 

 

Pour finir, les petites infos en + :

+ Les œuvres citées (à projeter et imprimer) seront même disponibles et téléchargeables gratuitement là avec votre compte enseignant.

++ Plus d’infos sur le site de Nathan ici et des extraits par là.

5 thoughts on “[IO2015] Les arts plastiques à l’école élémentaire – Sophie Laclotte / Ed. Nathan (partenariat)

  1. Bonjour Maikresse 72
    J’ai découvert, il y a peu, un site sur les Arts Plastiques qui m’a donné pas mal d’idées. Si tu veux aller jeter un œil, cela pourrait peut être aussi t’inspirer. C’est Painted Paper Art à l’adresse paintedpaperart.com. A bientôt.

  2. Bonjour et merci pour cette référence! Je cherchais moi aussi un outil adapté aux nouveaux programmes qui sorte du « à la manière de ».
    Du coup je suis allée feuilleter les extraits mais j’ai un doute. Peut-être pourras-tu m’éclairer?
    Voilà, il y a l’air d’avoir un déroulement commun avec une « incitation » sous forme de question et une consigne, elle-même détaillée sur plusieurs séances. Dans l’exemple du végétal, l’incitation est  » Comment cacher des animaux dans un décor végétal? » puis une consigne « Réalise un collage en cachant tes animaux … ».
    Est-ce qu’on laisse l’enfant expérimenter après l’incitation, faire des propositions ou passons-nous directement à l’étude du Douanier Rousseau et aux consignes guidées?
    merci 🙂

    1. L’incitation est le prétexte, pour moi, à un « déballage verbal » avec un brainstorming et donc pourquoi pas une petite carte mentale / fleur des mots pour noter toutes les idées. Ensuite, je passerai à la découverte du tableau avec leur ressenti, l’analyse des couleurs etc. Et enfin, déroulement de séance tel que cela est proposé. Il y a une vraie construction de projet avec des séquences variées et l’utilisation de techniques et matériaux tout aussi variés.
      Ce qui est aussi intéressant c’est de pouvoir moduler aussi par toi-même les séquences et adapter comme cela te plaira. Parfois, j’aime laisser les enfants expérimenter et à la fin, je leur montre l’œuvre pour faire une « comparaison » et voir les ressemblances et différences. 😉
      J’espère que ma réponse t’aidera.

    1. Je viens de tester et même lorsque je m’enregistre pour accéder aux contenus, cela ne marche pas en ce moment. Nathan est en train de « refondre » ses différents sites, sans doute est-ce dû à cela?
      Je ne sais plus ce qui figurait dans les extraits … En tout cas, c’est un chouette guide pour de beaux projets « filés » sur une ou plusieurs périodes. Tu peux suivre un des projets qui reviendrait à chaque période tellement il y a de choix de séquences et séances dans le guide. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons