[Les Outils Tice de Gilles] Transformer sa tablette en tableau interactif … ou presque !

Aujourd’hui, c’est le 3ème article de contribution de @classegillestis, l’auteur « numérique » du blog qui voit le jour. Retrouvez les précédents dans la rubrique NUMERIQUE.

Cet article sera le 1er d’une série intitulée « La boite @ClasseGillesTis » dans lesquels nous vous présentons des applications, du matériel et des astuces pour enseigner AVEC les outils numériques.

Dans cet article, Gilles vous propose 3 solutions pour transformer votre tablette en tableau interactif … ou presque !

Vous possédez une tablette (IPad, Android) ET un vidéoprojecteur ?

Savez-vous qu’ils existent des outils vous permettant de projeter votre tablette sur tableau blanc vous permettant ainsi de la transformer en « TBI portatif » ?

Parlons donc matériel car selon votre modèle de vidéoprojecteur, les solutions qui s’offrent à vous sont différentes…

Retrouvez l’article en intégralité avec des explications détaillées pour l’installation et la mise en œuvre,
le tout avec photos à l’appui dans le .pdf à télécharger :

1 : Le vidéo projecteur possède une entrée HDMI :

L’énorme avantage de ce type d’entrée, c’est de pouvoir avoir une recopie vidéo (pratiquement) sans fil et donc de n’importe quel endroit de la classe. Le tableau devient mobile ! De plus l’HDMI permet de transmettre l’image ET le son.

Cas n°1 : Vous ne possédez pas de réseau Wifi dans la classe (fonctionne pour tout type de tablette).

  Pour les tablettes Android et IPad, il existe une solution très bon marché (moins de 20 €) avec des produits de type « EZcast ».

Avantages : génère son propre signal wifi, très facile à mettre en place.

Le + de ce produit est de générer son propre signal wifi qui sera récupéré par la tablette.

Inconvénient : Il arrive parfois que le signal soit instable.

Cas n°2 : Vous possédez un réseau Wifi dans la classe ET un IPad

  Pour les flottes IPad, il est possible d’utiliser une « Apple TV » qui utilise le réseau wifi pour la recopie vidéo sur le réseau.

Avantage : le signal est très stable et la recopie de très bonne qualité.

Inconvénient : il faut que la classe dispose absolument d’un réseau wifi existant (connecté ou non à internet).

Coût entre 70 et 229 € selon la génération choisie.

 2 : Le vidéo projecteur possède une entrée VGA :

  Peu de solutions, il faudra passer par un adaptateur « Lightning VGA » (environ 30 €) pour les tablettes iPad.

Pour les autres modèles de tablettes, cela dépend des versions…

Il suffit ensuite de connecter le câble VGA du vidéo projecteur à la sortie de l’adaptateur

Notez bien que le câble VGA ne transmet que le signal vidéo (pas le son).

-> En réponse à Élise, si vous êtes sous Androïd et avec un vidéoprojecteur, voici des solutions (non testées – à voir selon modèle de tablette) :

– un adaptateur USB / VGA (selon modèle de tablette – mode « filaire »)

– un adaptateur VGA / HDMI afin de pouvoir utiliser le matériel Ezcast décrit en 1 (pour être en « sans fil »):

 

  • Grâce à ce matériel, ces astuces, la tablette devient votre « tableau interactif mobile » qui peut se déplacer de mains en mains (celles de l’enseignant mais aussi celles des élèves !). Les élèves peuvent ainsi participer et manipuler lors de phases collectives mais aussi montrer à tous un travail effectué individuellement ou par groupe, expliquer leurs démarches etc. Il y a autant de possibilités que de pratiques au sein des classes !

 

  • Fixée sur un bras articulé, votre tablette peut même se transformer ainsi en visualiseur : les élèves posent leur travail, cahier, fiches de recherche etc. sous l’objectif et expliquent « en grand sur le tableau » ce qu’ils ont fait ; vous filmez en direct une expérience de sciences que tous pourront observer et bien plus encore !

 

Programmation – Progression / tous domaines – Cm2 2016 2017

Suite à cet article où je proposais une trame sous excel pour réaliser des progressions annuelles, je vous propose de retrouver ce à quoi ressemble ma période 1.

Pour le moment, ce n’est pas tout à faire complet et c’est justement évolutif…

J’ai choisi d’avoir tous les domaines visibles d’un coup d’œil pour chaque semaine:

– afin de gagner en rapidité de préparation de classe et notamment pour la confection du cahier journal

– je peux ainsi l’afficher dans la classe, cocher-surligner-rayer-annoter en fonction de ce qui sera effectivement fait ou non chaque semaine (utile pour moi au quotidien mais aussi en cas de remplacement… bon ça je peux rêver car mon seul arrêt « sur blessure » cette année s’est soldé par quasi pas de remplacement donc…)

– cela permet aussi de mettre en perspective les différents domaines et de voir plus facilement les liens entre domaines, les projets transversaux que l’on peut faire vivre en voyant directement où « caler-intercaler » telle ou telle séance / séquence qui occupera la classe dans plusieurs domaines…

– il est possible de choisir d’imprimer une semaine par page (dans ce cas-là, il suffit d’insérer des « sauts de page » au début de votre semaine) que ce soit en format paysage ou portrait, le document s’adapte à l’impression que vous demandez. Vous pouvez donc avoir un tableau qui parait large ou long ou je ne sais quoi et pourtant « demander » à Excel de vous l’imprimer sur 1 page en hauteur ou 1 page en largeur etc.

Voici donc le dit document, n’hésitez pas à le commenter et donner vos avis 🙂

(impossible d’insérer sur le blog un format image en ce moment… pb de connexion?)

Télécharger « Progression 2016 2017 Période 1.pdf »

18 pensées sur « Programmation – Progression / tous domaines – Cm2 2016 2017 ! »

  1. Christelle91 dit :

    J’adore … et j’adhère ! En lisant le document tu as presque répondu à une de mes questions, à savoir : si tu te sers des séquences de lecture compréhension du site que tu avais indiqué en juin ou juillet, fais tu en plus des lectures suivies ou non ? De plus, en ce qui concerne le code CHAMPION, vas tu utiliser le livret d’Eowin ( je crois ) ou les marques pages seulement ? Merci beaucoup et surtout un grand merci pour tout ton partage.

  2. maikresse72 dit :

    Pour le code CHAMPION seulement les marque-pages dans un premier temps. On verra ensuite si je poursuis et j’étends le chantier sur ce plan là.
    Je vais utiliser, au moins sur la période 1 les documents de mon IA. Par la suite, on verra avec mon complément si on continue ou non. Pour les lectures suivies: je vais mettre en place un rallye-lecture avec des ouvrages en réseau par rapport au thème d’étude (le loup sur la période 1) et je vais essayer aussi de leur faire un peu de lecture offerte en parallèle (à voir à quel moment je caserai cela, peut être en retour de récré l’après-midi avant d’attaquer l’activité suivante 😉 ).

  3. Christelle91 dit :

    Merci beaucoup pour toutes ces précisions !

  4. Keepsake dit :

    Merci partage, document super complet et très clair.
    J’aime beaucoup.

  5. MEve60 dit :

    Bonjour !
    J’aime beaucoup l’idée de tout voir d’un seul coup d’œil !! Top, ça me correspond bien, je vais l’adopter !!!! Merci

  6. Melusine1976 dit :

    Merci pour cette progression qui permet de voir tout en un coup d’oeil !

     

  7. IsaLM dit :

    ta présentation me correspond aussi,merci du partage

  8. Smarodile dit :

    Bonjour

    Je voulais vous remercier pour ce document, avec la première période cela me semble beaucoup clair. Je vais tester cela pour ma classe. J’ai acheté également scriptum à voir, sur la continuité.
    Bonne reprise

  9. Smarodile dit :

    Bonjour

    Je viens de lire votre document et je ne trouve pas les mêmes textes pour la grammaire Picot cm2. J’ai téléchargé les docs sur internet. Sont-ils différents des documents papier ? Bref , je continue mon travail 😉

  10. maikresse72 dit :

    C’est que je vais utiliser « grammaire au jour le jour » pour mes cm2 qui sont faibles et parce que je vais travailler conjointement avec ma collègue de ce2-cm1 qui démarre avec la méthode. 🙂

  11. maitressefred dit :

    Génial cette idée de tout mettre dans le même tableau. Le cahier journal sous Excel, je faisais déjà cela l’année dernière, mais je n’avais pas eu idée de le faire coïncider avec la progression.
    Pour ce qui est plus particulière ment de ta progression en maths : J’avais utilisé outils pour les maths l’année dernière en CM1. Je le trouve très bien fait. Je m’étais d’ailleurs appuyée sur ta progression.
    Cette année, en CM2, je rempile avec outils pour les maths. J’ai vu ton semainier et je ne comprends pas tous les intitulés : A quel chapitre d’outils pour les maths correspondent les leçons que tu as appelé : « rendre la monnaie » et « le marché d’automne ». As-tu rajouté des leçons propre à toi ?
    A ce moment, comment fais-tu pour tout faire? L’année dernière c’était chaud avec mes CM1. Je pense ne pas avoir compris ton fonctionnement : tu prévois en général 2 jours sur le semainier par notion. Or, tu prévois 4 phases dans tes exercices (leçons + ardoise en même temps, exos entrainement 1, exos entrainement 2, révisions). Les élèves ne peuvent pas assimiler une notion en 2 jours, j’ai du rater quelque chose. J’ai beau lire et relire tes explications, je dois avoir le cerveau embrumé car je ne comprends pas.

  12. maikresse72 dit :

    « rendre la monnaie » et « marché d’automne » correspondent effectivement à des séquences propres aux projets de l’école: nous préparons un marché d’automne où nous vendons nos légumes: il faut donc travailler la proportionnalité, le rendu monnaie, les pesées, l’utilisation de la calculatrice etc pour ce moment de l’année (début octobre).
    Concernant les notions, ça passe très bien en faisant comme cela:
    – le jour 1: phase de découverte avec lorsque c’est possible entrainement sur ardoise après avoir lu ensemble la leçon (fichier relié du type dicomaths à partir de ceux de laclassebleue) qui est à revoir pour le jour 2.
    – le jour 2: exercices en autonomie (entrainement 1) puis en collectif = correction des exos / remédiation  approfondissement
    – le jour 3: exercices en autonomie (entrainement 2) puis en collectif = soit jour 1 d’une nouvelle notion soit collectif = idem jour 2
    – révisions: avant les séances d’évaluations en collectif souvent ou plus tard dans l’année (lors de la reprise en début de période pour redémarrer sur une notion « difficile ») OU lorsque j’étale davantage la notion car je sens que ça coince encore.
    Honnêtement, j’ai des élèves pas « forts » en maths et je trouve que ça passe plutôt bien en découpant comme cela. 🙂

    Pour les leçons, je redonne les mêmes puisque c’est idéalement un petit livret relié du type du dicomaths. Tu auras par ailleurs noté que le dicomaths est pour Cm1-Cm2 donc c’est le même pour tous. 🙂 Je prends celles de laclassebleue car elles sont claires et aérées, se comprennent bien en un clin d’œil. Quand ils font leurs exercices, ils ont en appui celles du livre. Et pour l’adaptation à la progression d’outils pour les maths, il suffit de « ranger » les leçons de la classebleue dans l’ordre que tu veux, de ne sélectionner que celles qui te conviennent. Je ne donne pas toujours une fiche pour chaque leçon. 😀
    Espérant avoir aidé.

  13. maitressefred dit :

    C’est encore moi, pour les leçons, j’ai vu que tu utilises les leçons de la classe bleue. Elles ne correspondent pas vraiment à outils pour les maths. J’ai utilisé les leçons de la classe de mallory que j’ai un peu remises à ma sauce. Elles collent exactement à outils pour les maths. Mais cette année, je vais avoir des élèves que j’ai déjà eu l’année dernière. Je me vois mal jeur ressortir les mêmes leçons. Comment fais-tu pour adapter tes leçons de la classe bleue à ta progression d’outils pour les maths?

  14. maitressefred dit :

    Merci pour ta réponse.
    J’avoue que je suis une ancienne prof de maths et j’ai toujours du mal à faire cours dans les séances de découverte et les leçons. Je veux que tous les élèves aient bien compris la notion et je pense que j’insiste un peu trop (enfin , pas pour me vanter mais certains élèves me disent que j’explique très bien et que j’ai à coeur qu’ils comprennent). Combien de temps mets-tu? Si je lis ton emploi du temps, c’est 30 minutes, c’est ça? Pour moi, c’est plus… Je vais essayer de me freiner cette fois pour laisser plus de temps aux exercices.
    Pour les leçons, je suis bien d’accord avec toi que le programme de CM1 et CM2 est le même mais ça me gêne vis-à-vis des parents de mon école de donner les mêmes leçons : ils vont se dire que je ne me foule pas de reprendre la même chose et que leur enfant ne va rien apprendre avec moi cette année de plus que l’année dernière. Les parents de ton école n’ont pas ce genre de réflexion?

  15. maikresse72 dit :

    Je n’ai jamais eu ce genre de remarques. Il y a quelques leçons de plus en cm2 par rapport au cm1. J’explique dès la réunion de rentrée que le programme de cm2 consiste en la stabilisation des notions de cm1 et l’approfondissement de celles-ci. Et que par conséquent, ils vont commencer par revoir les mêmes leçons sous une autre approche en classe et qu’on ajoutera quelques leçons supplémentaires.
    Et oui, je fais de « petites » séances de 30 minutes et ils ont 30 minutes d’exercices par jour environ.
    Et sinon, j’aime les maths, j’ai une formation SSI et j’ai aussi à cœur d’expliquer à mes élèves le fonctionnement des choses. C’est juste que je leur laisse la parole à eux et moi, je suis en étayage simplement. Ils construisent les notions par eux-mêmes essentiellement avec les acquis des années précédentes + leur recherche du moment. 🙂

  16. maitressefred
    dit :

    Merci pour ta réponse.
    Tu es dans une petite école de campagne. Moi je suis dans une grosse école de banlieue… C’est peut-être ça la différence. Au niveau des parents qui sont souvent à réclamer et à critiquer et aux niveau des enfants qui n’ont pas trop envie de chercher! Si je ne m’investis pas trop, c’est pas les élèves qui le feront ils n’auront rien appris en 1 heure… Ma bonne résolution de tous mes débuts d’année : leur donner envie de travailler et de réussir!

Modèle vierge de semainier pour progression / période – Zone A + B + C – 2016-2017

Nouvelle année qui se profile et changement de trame pour effectuer mes progressions annuelles ! Ce sera donc un format « excel ».

Ce fichier me permet d’avoir une idée globale de la répartition des leçons sur l’année. Utilisé en mettant tous les domaines les uns sous les autres semaines après semaines, cela permet aussi de croiser les progressions…

Sont notées en cases grisées les vacances, la pré-rentrée, les jours fériés + le pont de l’Ascension. Avec les « demi-semaines » à droite à gauche, pas facile d’effectuer un comptage clair de celles-ci, à vous de modifier si cela ne convient pas.

  Un aperçu du document, modifiable à votre guise :

 Pour la zone A: Télécharger « Calendrier – progression – ZONE A.xlsx »

Pour la zone B: Télécharger « Calendrier – progression – ZONE B.xlsx »

Pour la zone C: Télécharger « Calendrier – progression – ZONE C.xlsx »

Et pour la Réunion: Télécharger « Calendrier – progression – Académie Réunion.xlsx »

Une fois n’est pas coutume mais mes semainiers ne sont pas encore réalisés. Je vous partage donc ma trame avant de l’utiliser. 🙂

N’hésitez pas à signaler toute coquille, j’en ai certainement laissé… et comme je n’ai pas encore commencé à compléter mes semainiers… Je ne les ai pas encore vues!

Quelques pensées sur « Modèle vierge de semainier pour progression / période – Zone A + B + C – 2016-2017 ! »

Je note le numéro de la semaine dans la période mais aussi le numéro de la semaine dans l’année. Ça me permet de voir l’avancement dans l’année aussi (et pas simplement période par période). 🙂

Le fichier excel est modulable plus facilement et rapidement, ne serait-ce que pour remplir les dates, par « recopie » de cellules et incrémentation 😉

Puis cela me permet de tout grouper sur « une vue ». Je peux choisir d’imprimer sur une ou plusieurs pages et au quotidien, d’un coup d’oeil, le cahier journal est quasi prêt 😉

On peut toujours récupérer le fichier excel et le transporter-copier vers word ;).

Regrouper toutes les progressions sur une même « vue », cela me permet de voir où se calent les évaluations, les différentes leçons etc par rapport aux méthodes que j’utilise. Cela permet d’éviter d’avoir à manipuler plusieurs fichiers en même temps (ou plusieurs pages si tu imprimes) pour voir les liens entre les différents domaines. Je trouve que c’est plus commode comme cela d’ajuster certains points 😉 [mais c’est mon utilisation à moi, que je veux tester cette année, ça ne veut pas dire que c’est bien].

L’avantage d’Excel quand même ici, si on utilise plusieurs onglets par période (pour les différents domaines), c’est que tout est regroupé dans un seul fichier et on ne perd pas des heures à rechercher une info. Pour un remplaçant, cela peut être très utile.

Quand je parle d’une seule « vue », c’est pour dire que je place tous mes domaines sur un seul onglet, sous les dates

Des tampons pour les cahiers des élèves

Pour « égayer » le cahier des élèves, les encourager, les féliciter mais aussi pour demander la signature des parents,

Voici ma sélection de tampons:
     

 

 

 

 

 

 

 

Et puis même un petit coffret qui en regroupe quelques-uns parmi cette sélection (et en ajoute d’autres!):

Avec ça, vous voilà parés à affronter une année scolaire (et même plus car j’en ai certains depuis maintenant 3 ans et ça fonctionne encore plutôt bien). Sinon, pour les « recharger », on peut utiliser de l’encre à tampon voire même l’encre à dessiner que l’on utilise en arts visuels (quelques gouttes suffisent…).

   

5 pensées sur « Des tampons pour les cahiers des élèves ! »

  1. faerychild dit :

    Merci pour l’astuce du rechargement !!!

  2. VAL 10 dit :

    Moi aussi j’utilise depuis l’an dernier, et mes élèves de CE2 CM1 adorent ! J’ai utilisé toute l’année et pas encore besoin de recharger. J’ai acheté de l’encre au cas où …. C’est un budget mais le coût est vite amorti.

  3. Cécilez dit :

    Hello,
    les tampons n’apparaissent pas sur ma page quand j’affiche ton blog… Mystère. J’ai aussi fait ma petite sélection pour l’année prochaine. Craquage total car pas de budget mairie pour cela ni coop.

  4. maikresse72 dit :

    Adblock est-il activé? Si c’est le cas, alors tu ne peux pas les voir évidemment

  5. Cécilez dit :

    Yes, c’est ça bien sûr.

« Scriptum : apprendre à écrire: copier et orthographier » – Sylvie Cèbe

Comme aujourd’hui je suis dans les articles « outils clés en mains », je vais vous parler de ma dernière acquisition…


Si vous avez suivi le fil de mes derniers articles, messages, posts sur les forums, vous aurez compris que je veux mettre l’accent sur l’écrit et donc sur l’orthographe et la production d’écrits. Cela faisait quelques temps que je me documentais sur ces points afin de mûrir ma réflexion pour la prochaine rentrée…

De ces lectures, recherches, j’ai atterri sur l’article de Ptitejulie au sujet de Scriptum, qui détaille le pourquoi et comment de la naissance de cet ouvrage. Et pour quelques infos supplémentaires, rendez-vous aussi chez Lerak.

Cet ouvrage, clé en main à pour but de travailler la méthodologie liée à la copie. Les élèves copient beaucoup et souvent mais on ne fait que trop rarement de séances et séquences liées à un apprentissage de la technique de copie que je qualifierai de copie « efficace ». Les stratégies en copie varie d’un élève à l’autre et d’un adulte à l’autre, selon que l’on ait un trouble (dys-) ou non et selon que l’on a su/pu apprendre des techniques de mise en mémoire des mots notamment.

Cet ouvrage trouvera toute sa place dans les IO2015 qui place l’écriture comme pivot central. Une écriture lisible, soignée et porteuse de sens, ça s’apprend.

Sylvie Cèbe et ses consœurs proposent donc une méthode testée par des enseignants après 3 années de recherches et tests auprès de classe. Cette méthode, ici publiée est le fruit des propositions d’amélioration de collègues qui ont été confronté à la réalité du terrain et qui ont pu, par leurs retours, faire évoluer cette méthodologie.

Les séances proposées sont prévues pour une durée de 15 minutes en moyenne. 32 séances sont prévues et l’ouvrage est utilisable du Ce1 à la 6ème. Découpées en 2 niveaux (avec des séances spécifiques au niveau 2), les supports et consignes pour un même objectif varient de façon à être adaptés au public que l’on a.

Quelques extraits de l’ouvrage chez Retz: ICI

En conclusion, Scriptum sera un des nouveaux outils de ma classe pour l’année 2016-2017. Étant donné les chantiers engagés sur « Je mémorise… » et « La grammaire au jour le jour », je ferai mes propositions plus détaillées sur cet ouvrage et sur son intégration dans mon emploi du temps plus tard…

15 pensées sur «  »Scriptum : apprendre à écrire: copier et orthographier » – Sylvie Cèbe ! »

  1. Cécilez dit :

    Rigolo, je l’ai aussi acheté pour la rentrée après l’avoir vu en test sur je ne sais plus quel blog. Je suis très enthousiasmé par ma première lecture. Décidément, plein d’outils en commun…

  2. maikresse72 dit :

    Les grands esprits se rencontrent comme diraient certains 😉
    Les bons ouvrages, c’est normal, ça se partage 😉

  3. VAL 10 dit :

    Ce n’est pas pour rien qu’on bosse ensemble les filles, j’ai mis dans ma liste d’achat aussi !!!

  4. auléric dit :

    grâce à ton article, je viens de l’ajouter à ma commande de rentrée …. on verra à ce moment là (je doute de le recevoir avant)

  5. Mme toumji dit :

    Commandé aussi au Furet du Nord il y a qq temps…

  6. lerak dit :

    Merci  pour le lien ! 😉 c’est vrai que c’est un super ouvrage ! Il va fleurir sur tous les blogs d’ici peu 🙂

  7. Mayleb dit :

    J’avais lu l’article de petite Julie. Mon libraire me l’a remis la semaine dernière et il me fait de l’œil mais je vais tenir bon : j’attaque la lecture la semaine prochaine …. livrets, PPRE, cas de harcèlement d’abord.

  8. maikresse72 dit :

    Tiens bon encore quelques temps car moi je l’avais posé sur le rebord du bureau et je sais pas ce qu’il s’est passé mais je suis fait happée d’un coup par une trentaine de pages! 😉 [et pourtant j’ai aussi pas mal d’autres « trucs » à régler en cette fin d’année!]

  9. MultiK dit :

    Je viens d’en terminer la lecture … Tip top !!!

  10. Oflb dit :

    Je la ai aussi et il me semble très bien…petit conseil penchez vous sur j’organise mon année sous la direction de f picot. Reçu hier et c’est déjà ma bible

  11. maikresse72 dit :

    Je m’y pencherai, c’est prévu… mais l’ouvrage cycle 3 ne sortira qu’en septembre 😉 [je l’attends donc avec impatience!] 😀

  12. Manuella dit :

    Bonjour, merci de nous parler de cet ouvrage, c’est vrai qu’il a l’air pas mal. Cependant je viens d’acheter je mémorise … pour mes deux niveaux. Penses-tu que les deux soient compatibles ?Merci maikresse72

  13. maikresse72 dit :

    Oui car ce sont 2 outils complémentaires 😉
    Je vais utiliser les 2 en parallèle, avec des séances spécifiques à Scriptum qui traite de la méthodologie et non des points d’orthographe particuliers…

  14. Manuella dit :

    Merci pour ta réponse, je vais peut-être me laisser tenter alors 😉

  15. sandrine062 dit :

    Je compte l’utiliser aussi avec mes ce2.
    Tu comptes ne faire que la partie qui traite de la copie?

    maikresse72

    Vendredi 15 Juillet à 10:28

    Je vais suivre toutes les séances prévues (ou presque, à 3 près). 🙂
    Je disais juste que Scriptum est davantage axé « méthodologie » et non « apprentissage » de l’orthographe comme l’est « je mémorise » avec les listes de mots (ortho lexicale, d’usage), les dictées (ortho grammaticale).
    Scriptum donne des « techniques » pour être efficace en copie et en orthographe car pour pouvoir copier efficacement, il faut connaitre les mots, savoir prendre des repères etc.
    Les 2 méthodes sont donc complémentaires. Scriptum permettra de fixer et de mettre à profit les points de leçons vu dans « je mémorise ». 🙂 Rebrassage et répétition favoriseront la mémorisation.